Une formation et un emploi pour une existence digne

 

École et formation

Notre canton doit valoriser toutes les ressources des secteurs public et parapublic pour adapter l’école aux besoins de tous ses élèves et notamment afin de scolariser les élèves à besoins particuliers.
L’école vaudoise doit garantir un accès au premier marché du travail pour tous.

Comme Directeur général de la Fondation de Verdeil, je m’engage pour une formation juste et adaptée pour chacun. Une place appropriée dans la vie d’adulte limite les coûts de la facture sociale.

La responsabilisation ainsi que la participation des jeunes et des employeurs à l’évolution du système de formation sont les clés d’un avenir positif pour l’emploi. Dans chaque région et à l’échelon local, il est indispensable de mieux faire connaître les exigences du monde du travail aux écoliers et les compétences particulières des jeunes d’aujourd’hui aux patrons.

« Garantissons une formation adaptée
et un emploi pour tous »


Développement économique

Les perspectives d’une économie saine sont aujourd’hui liées à la capacité des entreprises à conjuguer leurs objectifs économiques aux critères de durabilité sur le plan social et environnemental. Cette  transformation progressive des entreprises ayant peu d’impact sociétal est  primordiale pour un monde plus respectueux de ses propres ressources.

Le secteur éducatif dans lequel je m’engage est une clé pour y parvenir.

« Notre économie doit se développer dans une perspective durable avec et pour l’éducation des jeunes en début de carrière professionnelle »


Culture et Sport

Sur le plan associatif, sportif et culturel, ma région est un poumon pour notre canton. Comme membre du conseil de la Fondation Maison Visinand, je souhaite améliorer son offre ainsi que son accès et sa gouvernance.  Je souhaite que la culture locale soit valorisée (associations et clubs) avec un accès facilité aux infrastructures.

Par mon engagement de longue date dans des clubs de sport de la région, je suis proche et sensible à leurs enjeux. Ce vivier de bénévoles nécessite le soutien de la collectivité pour dynamiser l’offre régionale. Je milite également pour le sport inclusif en tant que Président et fondateur de Sport-Up, dont vous avez notamment vu les figurants à la FEVI 2019 ainsi qu’aux JOJE Lausanne 2020.

« La culture artistique et sportive sont des poumons pour le développement de notre jeunesse »


Secteur social et sanitaire

Favorisons l’évolution de nos modèles d’accueil notamment pour les jeunes en difficulté et les personnes âgées en développant des projets communautaires de proximité ainsi que des partenariats privés-publics. Le soutien des proches aidants me tient particulièrement à cœur.


En tant que professionnel engagé pour la jeunesse depuis plus de 30 ans et membre du Conseil de la Fondation Beau-Site (prestataire médico-social), je dispose de compétences reconnues et souhaite m’investir pour des projets innovants dans l’Est vaudois.

« Notre dispositif socio-sanitaire doit proposer des nouvelles solutions pionnières pour les plus fragiles »